La poutre précontrainte, un soutien sur-mesure

Les poutres précontraintes forment une charpente en béton adaptée aux bâtiments industriels et commerciaux. Elles permettent aussi de soutenir le plancher des différents étages d’un immeuble ou d’un parking pour automobiles. Cet élément en béton est renforcé sur toute sa longueur par des câbles précontraints à très haute résistance élastique.  Les poutres sont scellées mécaniquement aux poteaux pour assurer la transmission des efforts.

Les caractéristiques techniques de la poutre précontrainte

La poutre précontrainte est fabriquée sur notre site de production, à Saint-Siméon-de-Bressieux. Nos poutres précontraintes respectent les normes de la construction française et résistent aux sollicitations sismiques. Elles soutiennent la structure même en cas d’incendie. Leur forme varie en fonction des contraintes du bâtiment.

Les différents types de poutres précontraintes et leurs usages

Eurobeton produit poutre béton inertie constante

La poutre à inertie constante

La poutre à inertie constante peut être creuse. Elle présente une pente de 3 % et compose la charpente de l’ouvrage. Elle est conçue pour permettre de franchir des portées de 10 m à 34 m. La poutre à inertie constante est stable au feu pendant une à quatre heures. En béton précontraint, elle supporte des charges conséquentes comme le poids de la neige.

Eurobeton produit poutre beton en T

La poutre en T renversé

La poutre précontrainte à inertie variable présente une double pente, de 5 à 10 %, pour assurer des portées comprises entre 10 m et 40 m. Garante de la stabilité de la toiture, elle assure la transmission des efforts horizontaux sur les poteaux. La remarquable inertie transversale de la poutre évite l’installation de structure de contreventement. Elle est stable au feu pendant une demi-heure à deux heures.

Eurobeton produit poutre béton inertie variable

La poutre à inertie variable

La poutre en T renversé dépasse de la toiture d’un mètre et permet de franchir des portées jusqu’à 13 mètres. Elle supporte les pannes de couverture. Elles sont positionnées au-dessus des murs coupe-feu pour séparer deux bâtiments ou deux parties du bâtiment, de telle sorte que tout incendie se déclarant d’un côté ne puisse se propager de l’autre. La stabilité au feu est d’une heure à quatre heures.