PANNEAUX SÉPARATIFS

Eurobeton background produit panneau séparatifs beton

La fonction coupe-feu du panneau en béton

Comme la réglementation APSADR15 le stipule, les bâtiments industriels doivent pouvoir justifier d’ouvrages séparatifs coupe-feu. Tout établissement public, résidence collective, bâtiment d’entreprise ou centre commercial comporte obligatoirement des panneaux conçus pour stopper la propagation de l’incendie, limiter les dégâts matériels et protéger les personnes. Les panneaux séparatifs sont indispensables dans un établissement hospitalier, scolaire ou une entreprise avec une activité à risque incendie élevé.

La structure du mur en béton séparatif

Chaque type de mur coupe feu répond à des normes de sécurité et notamment aux dispositions de l’arrêté auquel le bâtiment fait référence. Par leur grand format, ces éléments permettent un montage très rapide, avec un minimum de joints. Les panneaux séparatifs coupe-feu sont insérés entre les poteaux en béton préfabriqués (dans les feuillures). Le mur en béton préfabriqué peut dépasser de la couverture et les côtés du bâtiment pour répondre aux exigences d’un mur séparatif coupe-feu. Le dépassement de toiture peut être réalisé selon les procédés suivants :

  • Des poutres coupe-feu sont disposées en tête (en T renversée) sortant en toiture et permettant de franchir des portées allant jusqu’à 13m
  • Si le mur séparatif coupe-feu est parallèle aux pannes, le dernier panneau est broché sur les têtes des poteaux. Dans le cas de murs perpendiculaires aux pannes, le dernier panneau est muni de corbeaux ramasse-pannes permettant d’appuyer celles-ci.

Les panneaux béton coupe-feu peuvent résister jusqu’à 4 heures au feu. La structure verticale ne laisse passer aucune fumée et peut tenir au vent même en cas d’effondrement d’une partie de l’ouvrage. Le MSCF évite les drames humains et limite l’impact de l’incident.

Le mur en béton préfabriqué, une solution aux normes de protection incendie

Le mur séparatif coupe-feu résiste une demi-heure à 4 heures au feu. Il cloisonne totalement deux zones mitoyennes à risque. Ce panneau en béton sépare ainsi deux bâtiments ou deux parties d’une même construction de telle sorte que tout incendie se déclarant d’un côté du mur ne puisse pas se propager de l’autre côté. Ces ouvrages s’opposent également au passage des fumées. La conception du mur séparatif coupe-feu doit être telle que, même si l’une des parties séparée s’effondre, le mur doit rester en place pour continuer à jouer son rôle.

Caractéristiques

  • Une stabilité au feu : 1/2 h à 4 heures
  • Épaisseur du panneau : 12, 14, 16, 20cm
  • Longueur maxi : 12.50 m
  • Largeur standard : 2.50 m
  • Autres dimensionnements envisageables.
  • Surface des panneaux traitée de façons diverses. (désactivée, peinte, etc…)
  • Liaison des panneaux : tenon mortaise
  • Intégration des portes sectionnelles sans jambage ni linteau
  • Joints coupe-feu verticaux et horizontaux
  • Suppression de poteaux et fondations intermédiaires.
  • Suppression des longrines (panneaux posés sur fûts)

Caractéristiques

  • Une stabilité au feu : 1/2 h à 4 heures
  • Épaisseur du panneau : 12, 14, 16, 20cm
  • Longueur maxi : 12.50 m
  • Largeur standard : 2.50 m
  • Autres dimensionnements envisageables.
  • Surface des panneaux traitée de façons diverses. (désactivée, peinte, etc…)
  • Liaison des panneaux : tenon mortaise
  • Intégration des portes sectionnelles sans jambage ni linteau
  • Joints coupe-feu verticaux et horizontaux
  • Suppression de poteaux et fondations intermédiaires.
  • Suppression des longrines (panneaux posés sur fûts)